L´expérience de Greg Cacciotto sur le sable de Copacabana !

20 novembre 2014 - 03:43

Greg Cacciotto nous raconte sa semaine exceptionnelle vécue à Rio de Janeiro.

-Tu as passé une semaine à Rio de Janeiro pour t´entrainer. Comment s´est déroulée cette semaine ?

Tout d'abord, cette opportunité de partir au Brésil s'est faite très rapidement au mois d'octobre quand Fred Marques à la fin d´un entraînement m'a parlé de son projet. Et avec 
Antho Milan, on a sauté sur l'occasion pour vivre cette expérience unique. En effet, cette semaine a été mouvementée. Dès notre arrivée, malgré le trajet en avion de 34h avec une escale à Madrid, pas le temps de souffler, on commençait déjà l'entraînement. Notre programme de la semaine était simple : on s'entraînait tôt le matin, on se reposait un peu à l'hôtel, on visitait puis on allait s'entraîner encore sur la plage en fin d'après-midi. On se couchait vers minuit et on se levait tous les jours à 6h30. C'est un peu éprouvant mais le corps s'habitue au fur et à mesure à l'effort. Cette semaine était donc riche, intense, surprenante et malheureusement éphémère. Le temps est passé très vite.

-Comment as-tu été accueilli par les joueurs brésiliens ?

Les brésiliens sont très sympas, conviviaux et accueillants. Ils nous ont bien intégré dans leur équipe. Le contact était chaleureux. Par contre, ils ne sont jamais à l'heure, jamais pressé, toujours en retard à l'entraînement. Il y avait aussi la barrière de la langue qui était un frein pour échanger, car les joueurs parlaient seulement le portugais. C'est difficile de communiquer avec eux sauf sur le sable où le beach soccer devient un langage universel.

-As-tu appris des choses nouvelles au cours des entraînements avec 4 entraîneurs différents ?

J'ai essayé au maximum de prendre le plus d'informations possibles en observant, en reproduisant les gestes, en écoutant les conseils des différents coachs. J'ai notamment appris sur les phases d'attaques et les relances. Les brésiliens repartent souvent de derrière et construisent leur action en faisant tourner le ballon. Ils essaient de déséquilibrer l'équipe adverse en privilégiant les déplacements du ballon pour ouvrir des espaces et créer des situations de frappes.

-Quelle est la différence principale entre la façon de jouer en France ou en Suisse et au Brésil ?

J'ai été surpris de découvrir leur façon de jouer qui est un peu différente qu'en Europe. Ici, les brésiliens privilégient beaucoup le jeu au sol malgré qu'ils sont tous doués techniquement. Le jeu est moins physique qu'en Suisse ou en France mais il est beaucoup plus basé sur les déplacements. Ils cherchent avant tout l'efficacité et je n´ai pas vu tant de fantaisie que ça comme on pourrait le penser.

-As-tu réussi en peu de temps, à t´adapter au jeu brésilien ?

Ce n'est pas à moi de le dire. Je suis juste les conseils et instructions du coach et de mes coéquipiers. Mais tout s´est bien passé. Je suis plutôt content et satisfait de ce que j´ai fait. Je rajouterai que porter les couleurs d´un club brésilien (Ndlr: Fluminense) est une fierté, je pense, pour n´importe quel joueur au monde. Et moi, je peux dire : je l´ai fait ! C´est grandiose !

-Y a-t-il un joueur brésilien qui t´a marqué particulièrement ?

Sincèrement, avant d'arriver à Rio, je connaissais très peu de joueurs brésiliens. Je ne regarde pas les noms. Ce qui m'intéresse c'est leur jeu qu'il déploie, leurs qualités et leurs défauts. Du coup, je n'avais pas d’aprioris, influencés par des images de matchs diffusés à la télé. Toutefois, quelques joueurs m'ont marqué, en tête de liste Bruno Xavier pour sa classe et sa technique, Fernando DDi pour ses déplacements et son envie, et Martins le portugais pour son intelligence de jeu et son efficacité.

-Quels sont tes objectifs à court terme et as-tu déjà des projets pour l année 2015 ?

Mes objectifs sont de continuer toujours à m'entraîner et chercher à progresser au maximum, en dépassant toujours mes limites, en acquérant de l'expérience et du savoir, tout en m'épanouissant. Mais j´étudierai toutes les possibilités pour les championnats à venir.

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 5 Supporters
+