Une 3e place pour Fred Marques dans le championnat turc !!!

25 octobre 2016 - 00:34

L´équipe de Manavgat termine sur la troisième marche du podium du championnat national !

Après avoir gagné sur un score fleuve les quarts de finales (10 à 1), Manavgat est tombée sur un os en demie-finale, en perdant contre une équipe coriace, emmenée par Jordan et plusieurs internationaux turcs, sur le score de 5 à 2. Alors que les coéquipiers de Fred menaient 2 à 0, ils ont finalement été surpassés dans le dernier tiers temps. Fred s´est illustré par plusieurs frappes au but mais sans réussite.

Puis pour le match de la 3e place, dans un match tendu, Manavgat a réussi à l´emporter sur le score de 4 à 3. Fred termine sur une bonne note en offrant deux passes décisives et en fournissant un gros travail défensif.

Voici ses impressions sur cette nouvelle expérience à l´étranger et sur le niveau du championnat turc : 

"J´ai passé une semaine incroyable avec mon équipe. On a failli créer l´exploit en demie-finale mais il nous a manqué un peu de réussite et on a confondu vitesse et précipitation en oubliant parfois le jeu collectif. Les russes n´ont pas réussi à faire la différence et le coach m ´avait demandé de me concentrer sur le jeu défensif, ce que j´ai fait et du coup, il m´a manqué un peu de lucidité dans le dernier geste pour marquer ce but supplémentaire. Heureusement, on décroche la troisième place dans un match très physique où il y a eu beaucoup de coups, et où j´ai vraiment du garder mon sang-froid pour ne pas sortir du match. C´était un vrai combat. Ici, il y a beaucoup de ferveur et de rivalité entre les équipes, et les matchs à élimination directe ont été très tendus comparé à la phase qualificative. Par exemple, pour la finale il y a eu 7 cartons jaunes et deux explusions. Dans l´ensemble, cette compétition a été très relevée sur le plan technique grâce à la participation de nombreux joueurs internationaux, mais elle s´est aussi jouée avec une intensité physique très forte. J´ai du donc faire très attention à la récupération entre les matchs mais aussi à la gestion des efforts dans les duels. En tous cas, c´est une grosse satisfaction, et une belle expérience que j´espère pouvoir revivre l´année prochaine, les gens sont très contents de mon rendement et je pense avoir réussi à rendre la confiance que les dirigeants et les coéquipiers avaient placé en moi. Après la Suisse, le Brésil, la Belgique, le Portugal et maintenant la Turquie, à chaque fois je retrouve un accueil chaleureux et je rencontre des gens passionnés avec qui je peux partager pleins de choses. Ça me permet vraiment de mettre de la distance avec les difficultés que je peux rencontrer en France et je me dis qu´il y a vraiment mieux ailleurs, c´est dommage qu´on arrive pas à avancer comme c´est le cas chez les autres nations, aujourd´hui il n´y a plus de petites sélections, le niveau c´est nivelé vers le haut, grâce certainement à des championnats nationaux de mieux en mieux organisés et structurés. En France, je ne retrouve pas ce que j´ai pu vivre à l´étranger, la passion, la ferveur, le professionnalisme, l´engouement des joueurs et des dirigeants. Je conseille vivement à tous les joueurs français du moment de faire le pas et d´aller voir ce qui se passe ailleurs. Il faut arrêter de se mettre des barrières et d´attendre de nos instances dirigeantes une amélioration significative des conditions de jeu en France. En tous cas pour ma part, je n´ai plus la patience d´attendre et de me sentir prisonnier du bon vouloir d´untel ou d´untel. Si je veux avancer dans mon sport, je dois vraiment passer à autre chose et ne plus me prendre la tête avec ceux qui mettent des bâtons dans les roues. C´est un sentiment étrange mais pour progresser et évoluer il faut découvrir d´autres horizons et souvent aller chercher le respect et la reconnaissance dans d´autres endroits plutôt que dans son propre environnement." 

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 5 Supporters
+